Mon compte :  Se connecter
 
 
Actualités - Média / Presse

MC DO ET SES FRITES - 08/03/2013
MC DO ET SES FRITES

Des frites 100% françaises d'ici la fin de l'année dans tous les restaurants McDonald's de France

La filiale française McDonald's promet des frites "made in France" à 100% (contre 70% actuellement) dans ses 1 260 restaurants d'ici fin 2013. La société a signé un accord avec son fournisseur McCain pour un partenariat renforcé avec les agriculteurs français (100  nouveaux contrats auprès des producteurs, 4 000 hectares supplémentaires).

 

Pour le moment, environ 70 % des frites vendues dans les McDonald's français sont produites sur le territoire. Les 30% proviennent en majorité de Belgique.

 

En ce qui concerne la viande utilisée, seulement 50% est de la viande bovine d'origine française. L'enseigne précise que la viande est "100% d'origine européenne".

Source Newsletter Fructidor du 01/03/2013

   
   
       


COSTCO DISTRIBUTEUR N°3 AUX USA VEUT S'INSTALLER EN FRANCE - 08/03/2013
COSTCO DISTRIBUTEUR N°3 AUX USA VEUT S'INSTALLER EN FRANCE

Costco a choisi la France comme point d'entrée en Europe continentale et prévoit l'ouverture de ses magasins dans une quinzaine de villes, d'ici 5 à 10 ans.

 

Costco, le N°3 de la distribution aux Etats-Unis, prévoit de s'installer en France début 2015 avec l'ouverture d'un premier hyper à Bussy-Saint Georges (Seine-et-Marne). Le géant américain prévoit un développement rapide et envisage l'implantation dans une quinzaine de villes (Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Bordeaux...) sur tout le territoire. 

Costco a enregistré 97 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 1,7 milliard de bénéfice net lors de son dernier exercice. Costco propose, contre un droit d'adhésion (55 dollars/an), de faire des achats en gros. Sa marge brute  brute ne dépasse pas 15 % alors que celle des distributeurs français est estimée entre 24 et 30%.

 

source Newsletter Fructidor du 22/02/2013

   
   
       


Baromètre BIO - 19/02/2013
Baromètre BIO
Baromètre Bio

Les fruits et légumes d'abord.
Le 10ème baromètre agence bio CSA 2012 montre que les français accordent une importance croissante au respect de leur environnement ainsi qu'à leur santé. Ils sont 70% à déclarer privilégier les produits respectueux de l'environnement et 64 % d'entre eux ont consommé bio en 2012.

La part des consommateurs réguliers est passée de 40 % en 2011 à 43 % en 2012.
Les français sont de plus en plus attachés à l'origine des produits bio qu'ils favorisent à 59 %.
FLD HEBDO 13 Février 2013.
   
   
       


FNSEA - 05/02/2013
FNSEA
Dans le cadre de la campagne pour les élections aux chambres d'Agriculture, le président de la FNSEA Xavier BEULIN a fait étape le 25 Janvier en Provence. A Châteaurenard comme à Orange, il a annoncé son intention de relancer les OPNC, Organisations de Producteurs Non Commerciales, c'est à dire sans transfert de propriété.
"..."
"L'idée est de peser dans les négociations commerciales avec les metteurs en marché ou la grande distribution, via un seul représentant du groupe de producteurs chargé de la commercialisation ou mandaté pour mettre en place une forme de contrat. Les OPNC seraient un outil de gestion du marché et de régulation de la production. Ce n'est absolument pas une remise en cause des OP qui ont été crées. Mais soyons pragmatiques. Le système actuel laisse de nombreux producteurs hors du cadre prévu par l'OCM (Organisation Commune du Marché) et il est indispensable de le faire évoluer."

Source fldhebdo N°867 du 30/01/2013
   
   
       


LE DEPUTE BERNARD REYNES RECU PAR STEPHANE LE FOLL - 17/01/2013
LE DEPUTE BERNARD REYNES RECU PAR STEPHANE LE FOLL
Bernard REYNES, député-maire (UMP) de Châteaurenard, a rencontré Stéphane LE FOLL la semaine dernière. Les deux hommes ont abordé plusieurs points. Le plus inédit est l'enveloppe de 500 millions d'euros destinée au travail saisonnier;
"Elle est maintenue, déclare Bernard REYNES, mais les exonérations seront coupées en deux : 250 millions d'euros seront effectivement débloqués et le même montant sera affecté à un crédit d'impôt dont les éléments techniques sont étudiés par Bercy. J'y vois deux inconvénients. Le premier est que les agriculteurs vont devoir faire des avances de trésorerie d'au moins un an. Le second, est que le dispositif prévu, dégressif de 1.25 à 1.5 Smic, me paraît être une trappe à bas salaire car en phase de récolte, de nombreux salariés vont sortir du dispositif". Sur l'exonération des charges patronales, Bernard REYNES est amer: "Je ne me fais pas d'illusions. Il n'y aura pas de poursuite des négociations et j'ai le sentiment qu'elles n'ont pas été menées à leur terme par le nouveau gouvernement alors même qu"elles étaient bien engagées".


Source fldhebdo N°865 du 16/01/2013
   
   
       



1 2 3 4 5 6 7 8 9


Actualité


Annonces
29/06/2018

MERCEDES N°46
Vends camion MERCEDES 410D
29/06/2018

FORD
Vends FORD TBGC plateau
28/06/2018

MOBILHOME N°25
Vends MOBILHOME TBE 9 X 3 (27m2)
28/06/2018

DIVERS N°26
Vends
28/06/2018

MATERIEL A LOUER N°27
Loue à la semaine :




Météo Châteaurenard © meteocity.com
  MIN de Châteaurenard-Provence Bd Ernest Genevet
13160 CHÂTEAURENARD
Tél : 04 90 94 14 90
Fax : 04 90 94 18 36
 

   

Mentions légales            
   
all rights © reserved to MIN Châteaurenard-Provence
Site, marque et logo déposés à l'INPI
Site réalisé par
Le MIN de CHÂTEAURENARD - PROVENCE va permettre de faciliter et clarifier les transactions en donnant aux producteurs et aux expéditeurs,
un outil de travail fonctionnel et adapté aux moyens modernes d'échanges dans le Secteur des Fruits et Légumes.
MIN,Chateaurenard,Chateaurenard Provence,Marché de provence,Fruits de provence,Légumes de provence,Fruits et Légumes de provence
MIN Châteaurenard, Marché d'Intérêt National, Provence, Fruits du sud, Légumes du sud, Marché fruits et légumes
Mot de passe oublié
Saisissez l'email de votre compte.
Nous vous enverrons immédiatement votre mot de passe par Email.

Email :

Envoyer à un ami

Votre Email :
Votre Nom:
Son Email:
Votre Message