Mon compte :  Se connecter
 
 
Actualités - Acteurs de la filière

LA FILIERE BIO FACE A LA MONTEE EN PUISSANCE DES GSA - 09/11/2012
LA FILIERE BIO FACE A LA MONTEE EN PUISSANCE DES GSA
Le marché alimentaire du bio a doublé de taille en 5 ans pour générer 3.65 Milliards d'euros de chiffre d'affaire en 2011.
Les ventes de produits biologiques devraient encore progresser de 5% en valeur en 2012 et de 8% en 2013 pour peser quelques 4.5 Milliards d'euros en 2015."...".
La grande distribution alimentaire continue d'étendre son offre bio notamment à travers ses MDD et communique massivement sur ses prix bas. L'argument s'avère efficace puisqu'ainsi les GSA mettent en péril la domination des circuits spécialisés.
Détenant 47% de parts des marchés en 2012, les GSA devraient franchir la barre des 50% en 2015, alors que la part des spécialistes tombera à 30% en 2015 contre 38% en 2005.

source VEGETABLE du 26/10/2012
   
   
       


LENT DEVELOPPEMENT DES CIRCUITS COURTS - 09/11/2012
LENT DEVELOPPEMENT DES CIRCUITS COURTS
"..."
Les produits alimentaires vendus à la ferme, sur les marchés, par un système de paniers, sont dans l'air du temps car perçus comme de meilleure qualité et offrant une meilleure traçabilité.
"...".
Les ventes des circuits courts représenteraient environ 1.5 % de la consommation alimentaire des ménages en France, soit un chiffre d'affaire estimé à 2.5 Milliards d'euros en 2010.
"...".
A l'horizon 2015, elles avoisineront les 2.8 Milliards d'euros.
"...".
Tous les acteurs économiques, producteurs, certains industriels, grande distribution, site internet, restauration collective s'intéressent de très près à ces évolutions.

source VEGETABLE du 09/11/2012
   
   
       


LA POMME DU CHER - 09/11/2012
LA POMME DU CHER
Frappée par le gel à 90% de son potentiel, la coopérative La Martinoise (CHER 18) investit dans l'avenir en formant son personnel. ".....".
Décidés à préparer l'avenir et à fixer des collaborateurs condamnés au chômage partiel, les dirigeants de La Martinoise engagent un programme de formation du personnel de station portant aussi bien sur la culture générale et la maîtrise de la langue (personnel d'origine étrangère) que sur les compétences professionnelles.
"Nous aurons besoin de toutes ces forces vives dans 1 an pour la reprise d'une activité normale et c'est pourquoi nous mettons à profits ces circonstances pour préparer l'avenir", commente Pierre LAGOGNE, arboriculteur, vice président et directeur de la coopérative.

source VEGETABLE du 07/11/2012
   
   
       


L'AGRICULTURE DANS LE MONDE - 18/10/2012
L'AGRICULTURE DANS LE MONDE
Des pluies torrentielles se sont abattues sur le sud de l'Espagne (province de Murcie et Andalousie), faisant des dégâts considérables dans cette zone prépondérante dans l'approvisionnement des salades d'hiver.
La variété "Iceberg" est la plus touchée, la laitue pommée et les chicorées le sont également selon les médias.
L'ensemble des opérateurs estime à 15% au moins la perte par rapport à ce qui était attendu.
Cette zone étant une source d'approvisionnement pour toute l'Europe, la demande pourrait s'orienter vers d'autres bassins de production.

http://www.meteo-world.com/news/index-3596.php
   
   
       


AGRICULTURE: LE COUT DU TRAVAIL - 18/10/2012
AGRICULTURE: LE COUT DU TRAVAIL
Le député (UMP) des Bouches du Rhône Bernard REYNES s'est saisi depuis longtemps de la question de la baisse du coût du travail en agriculture. En 2011, il avait conduit une délégation de parlementaires à Bruxelles pour vérifier l'euro-compatibilité du projet de baisse du coût horaire du travail permanent, une baisse financée par une partie du produit de la taxe "soda". D'où son incompréhension et son "coup de gueule" devant la décision de Stéphane LE FOLL de renoncer à cette mesure. Répondant à une question de Bernard REYNES, Guillaume GAROT, ministre délégué chargé de l'agroalimentaire a déclaré, le 9 octobre, à l'Assemblée Nationale: "Nous avons pris la décision, en toute responsabilité, de ne pas mettre en oeuvre cette exonération, afin de protéger nos agriculteurs. En effet, cela nous aurait mis en infraction avec la règlementation de l'Union et cela aurait placé les agriculteurs dans l'obligation de rembourser cette exonérarion. Il n'en était pas question!". Le député conteste cette version des faits. Selon lui, un premier échange de courrier a eu lieu entre Bruxelles et Paris en février/mars. Bruxelles aurait demandé de nouvelles précisions au gouvernement français en juin, et ce dernier n'aurait pas répondu:"Où sont les preuves que le gouvernement a continué la négociation", demande Bernard REYNES.

Source fldhebdo n°853 du 16/10/2012
   
   
       



1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13


Actualité


Annonces
03/08/2017

RECHERCHE EMPLOI
Jeune femme, 35 ans, recherche emploi en secrétariat, comptabilité, commerce.
20/07/2017

CAISSES PLASTIQUES N°632
Vends  280 caisses plastiques 50 x 30 x 19
19/07/2017

BARQUETTEUSE N°631
Vends barquetteuse film rétractable modèle ARIANE 8060 ROBOPAC
19/07/2017

MATERIELS DIVERS N°630
Vends:
18/07/2017

BROYEUR PERFECT N°628
Vend broyeur PERFECT




Météo Châteaurenard © meteocity.com
  MIN de Châteaurenard-Provence Bd Ernest Genevet
13160 CHÂTEAURENARD
Tél : 04 90 94 14 90
Fax : 04 90 94 18 36
 

   

Mentions légales            
   
all rights © reserved to MIN Châteaurenard-Provence
Site, marque et logo déposés à l'INPI
Site réalisé par
Le MIN de CHÂTEAURENARD - PROVENCE va permettre de faciliter et clarifier les transactions en donnant aux producteurs et aux expéditeurs,
un outil de travail fonctionnel et adapté aux moyens modernes d'échanges dans le Secteur des Fruits et Légumes.
MIN,Chateaurenard,Chateaurenard Provence,Marché de provence,Fruits de provence,Légumes de provence,Fruits et Légumes de provence
MIN Châteaurenard, Marché d'Intérêt National, Provence, Fruits du sud, Légumes du sud, Marché fruits et légumes
Mot de passe oublié
Saisissez l'email de votre compte.
Nous vous enverrons immédiatement votre mot de passe par Email.

Email :

Envoyer à un ami

Votre Email :
Votre Nom:
Son Email:
Votre Message